Comment est fabriqué le miel ?

Les abeilles habitent dans des ruches pour produire du miel. Les abeilles à l’origine survivent grâce à leur réserve de miel. Une ruche contient plusieurs rayons, peut contenir jusqu’à 80 000 abeilles et peut donner 20 à 30kg de miel en une saison.

Toutes les colonies d’abeilles sont composés de la même façon. Au centre des rayons, les couvins, c’est la pouponnière là ou les larves vont se transformer en abeilles, puis nous avons les rayons de réserve de nectar et pollen. Les rayons aux extremités n’ont que du miel. Les abielles construisent les petites alvéoles et produisent leur cire, qui est secrété, depuis leur glande cirière. Elles mettent 3 à 4 jours à construire leurs rayons. Dans une ruche domestique on leur donne des rayons déjà conçus alors que dans la nature, dans les arbres par exemple, elles les conçoivent elles-même.

Les parois des alvéoles sont fait de 6 côtés, ce sont des hexagones. 1 rayon peut contenir jusqu’à 2 kilos de miel. A l’intérieur d’une ruche on trouve des ouvrières, des femelles, ce sont les plus nombreuses. Les mâles sont une centaine seulement, ils ne bossent pas. La reine passe son temps à pondre, après sa naissance c’est la seule fois où elle peut sortir, elle s’accouple avec une dizaine de mâles pendant le vol nuptial. Ensuite de retour à la ruche elle pond, jusqu’à 2000 oeufs par jour. Elle libère les spermatozoïdes gardés de côté de son vol nuptial, pour faire naître des filles ou des mâles. Les mâles ont le seul rôle de féconder les reines des ruches voisines. Ensuite les ouvrières les chassent et les mâles meurent abandonnés dans la nature. Les filles bossent, les mâles chassent les femelles pour les féconder. Les filles changent de métier au cours de leur vie, elles font d’abord nourrices, elles alimentent les larves avec de la gelée royale. Pour avoir une reine on met de la gelée royale de manière prolongée sur une dizaine de larves. Puis elles deviennent bâtisseuses pour fabriquer la cire, puis au bout de 10 jours elle seront magasinières pour récupérer le nectar des butineuses et le stocker dans les alvéoles. A partir de 20 jours elles seront butineuses et iront voler vers les fleurs.

Les butineuses vont récolter dans les fleurs, du nectar, du liquide sucré, et du pollen plein de protéine. Pour le transporter, l’abeille va le pomper avec sa langue, un long tuyeau, puis emmagazinera le nectar dans son jabot. Elle récupère le pollen sur son corps puis en se brossant avec ses pattes en fait une pelotte qu’elle met sur ses pattes arrière.

Les magasinieurs récupère le nectar de leurs amis les butineuses et en remplissent leur jabot. Elles le mettent dans les alvéoles. Le nectar contient du sucre (le saccharose qui est du glucose et fructose) et la salive de l’abeille contient un enzyme qui brise les liaisons entre le glucose et le fructose. C’est ce qui permet de fabriquer le miel. Mais comme c’est encore trop liquide, les abeilles vont voler et ventiler au dessus des alvéoles pour que l’eau s’évapore. Quand on a moins de 20% d’eau elles referment avec de la cire et cela donne du miel !

Pour indiquer le chemin des fleurs, les abeilles dansent dans leur ruche. Elle mesure l’angle du soleil par rapport à la fleur d’ou elles viennent. Chaque rayon de leur ruche représente une carte pour les abeilles : le haut des rayons, c’est le soleil. L’axe de la direction est donné par l’orientation de la danse de l’abeille. Un frétillement est égal à 20 minutes. Ainsi cela donne la direction de la fleur.

L’odeur de la reine c’est la carte d’identité de la colonie.

Les hommes font bouger les ruches souvent pour suivre les floraisons.

Les teintes du miel viennent des différents types de fleurs;https://www.youtube.com/watch?v=nTEVfeE_9kM

 

desserts

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *