Comment est fabriqué l’ecstasy ? Si vous avez déjà testé cette drogue permet de voir la vie en rose pendant 3 à 5h, c’est assez addictif il faut donc être vigilent ! Il y a un double effet stimulant et empathogène (favorise le contact).

Le principe actif de l’ecstasy c’est la MDMA.

Comment a été trouvé la molécule de la MDMA ?

A l’origine c’est un cabinet pharmceutique allemand Merck qui l’aurait trouvé comme anorexigène en 1912 pour aider les soldats à monter au front. Les anorexigènes sont des medicaments coupe-faim, de la famille des amphétamines.

Alexander Shulgin, chimiste américain, viré de Dow Chemicals pour ses travaux perosnnels, a refusé de catégorisé ce produit comme substance dangereuse et créa un nouveau processus de synthèse pour la MDMA, dans un cabanon au fond de son jardin. Il en a jamais vendu mais a fait des recherches sur les psychadéliques. Il a transmis des pillules à un ami psychoterapeuthe pour ses patients, mais la substance est ensuite sorti de ce petit cercle pour entrer dans le monde dans la nuit.

Alexandre Shulgin – father of MDMA

Comment est fabriqué l’ecstasy ?

L’ecstasy ou MDMA est fabriqué à partir de précurseurs : safrole, isosafrole, pipéronale et PMK. Le safrole est le composant de base, les 3 autres peuvent être synthétiser à partir de ce dernier.

feuille de sasafrass

Pour obtenir le safrole, cela vient à la base de l’huile de sassafras, une huile issue des racines de cette plante qui pousse en Asie (Thaïlande, Cambodge) et Amérique du Sud (Brésil surtout). En 2009, la commercialisation de l’huile de safrole de Thaïlande a été interdite, le marché s’est écroulé et les producteurs ont dû trouver des substituts. Certains arbres comme le Ocotea pretiosa (Brésil) et Cinnamomum camphora (Chine) possèdent également des teneurs élevé en safrole (composant du sassafras). Les rendements les plus importants sont obtenus avec les racines des troncs des arbres les plus âgés. Le thé infusé avec de l’huile de sassafra a des vertus pour éliminer les toxines du corps. Cette huile peut aussi être utilisé comme composant de pesticide, en parfumerie ou même avant dans les boissons gazeuses.

Les racines sont découpées en de petits morceaux de bois, puis déchiquetées, jusqu’à obtenir une consistance fibreuse.

Généralement, ces débris de bois sont ensuite placés dans de larges cuves en métal au-dessus de feux de bois pendant au minimum cinq jours pour permettre la distillation de l’huile.

Le safrole apparait ensuite par distillation et est transformé en isosafrole puis en MDP2P. Ce produit va ensuite permettre de créer de la MDMA.

Si vous voulez connaître sa composition exacte la voici :

  • R)(–)-3,4-méthylène-dioxy-méthylamphétamine19 ;
  • (S)(+)-3,4-méthylène-dioxy-méthylamphétamine

On est bien avancé !

On obtient le produit final avec le produit chimique utilisé à l’étape suivante, la N-méthylamine. C’est un gaz incolore qui a un peu l’odeur du poisson. Ainsi arrive la MDMA, dont voici la composition pour les chimistes!

La MDMA base est une huile incolore insoluble dans l’eau.

Une pillule d’ecstasy ne contient pas que de la molécule MDMA. Ce n’est pas un produit pharmaceutique fabriqué dans un environnement pur. Des précurseurs sont également présents et ils ne sont pas souvent de bonne qualité. Pour faire des tablettes, des sucres sont également ajoutés (lactose, sorbitole ou cellulose) comme excipients (toute matière autre que le principe actif d’une pillule).

On ajoute aussi des lubrifiants dans la formule comme des phtalates (produit qui servent aussi comme plastifiants présents dans de nombreux produit de consommation). Puis des colorants pour rendre le produit plus friendly.

Ensuite on utilise une presse à pillule ! C’est des pressoires avec des moules. On rajoute des colorants et des petits logos marrants pour attirer les consommateurs : smileys, coeurs, dessins…

pillules de MDMA

Aujourd’hui les pillules sont de plus en plus pures en terme de proportion de MDMA, on arrive à 200mg par pillule en 2019 (contre 70mg dans les années 2010). Cela veut aussi dire que les effets peuvent être plus violents et dangereux.

Quels sont les effets de la MDMA sur notre cerveau ?

Les amphétamines sont des produits qui ont des pouvoirs psychostimulant

La pillule libère une quantité importante de serotonines, une substance chimique déjà importante dans le cerveau qui joue sur la régulation de l’humeur.

les effets de la serotonine

La MDMA (méthylène-dioxy-3,4-méthamphetamine ) a des effets empathogène (qui suscite l’empathie) ou entactogène (qui favorise le contact)

Par contre la phase de descente, 6h après la prise environ provoque le sommeil et peut entrainer un état de dépression et de deshydratation suivant les personnes.

Quels sont les chiffres lié à la consommation de MDMA ?

Dans l’UE (Union européenne), le marché des drogues illicites etait estimé à 2,43 milliards d’euros en 2013 et l’ecastasy représentait 3% de ce marché (soit 72 millions d’euros) mais la tendance est à la hausse.

Le prix du comprimé a bien baissé depuis les années 90, il varie entre 4 euros (pays-bas) et 17 euros (italie). Comme la qualité ne peut être certifiée, plus de 30 000 personnes se retrouvent tous les ans aux urgences à cause d’une surdose d’ecstasy ou MDMA. 1 million de comprimé ont été saisi en 2016 en France.

En 2014, 1,6 millions des 17-64 ans avaient testé la MDMA (soit 4%). Mais la consommation dans l’année ne touche que 1% des français de cette tranche.

C’est après le cannabis, la drogue illégale la plus utilisée en Europe. Cette substance synthétique est fabriquée en Belgique ou aux Pays-Bas.

1,13 millions de cachets ont été saisis en 2017 en France.

Pourquoi la MDMA est un produit illégal ?

Le produit a été classé comme dangereux. Des test de prises répétées de safrole, effectués sur des animaux, ont montré l’apparition de symptômes de cancers hépatiques. Ainsi, depuis 1960 l’huile de safrole est interdite aux US.

La molécule MDMA perturbe la transmission des informations de nos neuro-transmetteurs (les cables plus ou moins connectés entre les cellules de notre cerveau), et peuvent entraîner des dommages de nos cellules nerveuses contenant de la serotonine.

La consommation d’ecstasy engendre la libération d’un neurotransmetteur important : la noradrénaline. La plupart des chercheurs pensent que sa présence peut être à l’origine de l’augmentation de la pression artérielle et de la fréquence cardiaque

Les problèmes environnementaux lié au business de la MDMA

Aujourd’hui l’huile de safrole issu du Cambodge est tout de même fabriqué clandestinement. Ce qui ruine l’écosysteme de la forêt, notamment le “Mreah Prew Phnom”, en voie de disparition, un arbre très rare dont est issu l’huile de safrole locale.

extraction d’huile de safrole au Cambodge

Des animaux rares, dont les tigres, les pangolins, les paons, les pythons et les chats sauvages, sont consommés par les distillateurs ou vendus sur les

marchés d’animaux sauvages illicites. L’huile de safrle distillé s’infiltre dans les ruisseaux provoquant encore plus de dommages éoclogiques.

sources :

http://www.belspo.be/belspo/organisation/publ/pub_ostc/Drug/rDR27sum_fr.pdf

https://mixmag.fr/feature/camera-cachee-on-sest-faufiles-dans-une-usine-de-mdma-chinoise

https://www.ofdt.fr/produits-et-addictions/de-z/ecstasy-et-amphetamine/

https://www.lesinrocks.com/2015/07/23/actualite/actualite/pourquoi-les-francais-nont-jamais-autant-consomme-decstasy/

ttp://dictionnaire.acadpharm.org/w/Sassafras

https://fr.cramochem.com/buy-sassafras-oil/

http://www.emcdda.europa.eu/publications/drug-profiles/mdma/fr

Une nouvelle alternative naturelle à la MDMA dans les festivals ? [INFO ICI]

https://www.drogues.gouv.fr/comprendre/les-produits/mdma-ecstasy

https://technoplus.org/actualites/591-cambodge-lecstasy-detruit-les-espaces-naturels-forestiers/

 

illicites

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *